HUMAN SCALE la grande échelle

Informations :
Année de création : 1er octobre 2021
Pièce in-situ
Crédit photo : CSZ Photographie

Pièce sur le déplacement, le territoire, c’est quoi “habiter quelque part”. Elle questionne la relation à l’autre quand on prend de la distance.
Équipe de six interprètes, danseurs et comédiens, la pièce traversera le mouvement, la voix / texte, les arts plastiques et la création sonore.

Un grand lieu est réquisitionné. Quatre femmes et deux hommes de 25 à 50 ans évoluent dans un théâtre de confinement exceptionnel. Des figures particulières vont éclore, au cœur d’enjeux collectifs liés à cet espace : relation avec soi-même, avec les autres – présents ou fantasmés.
Dans un entrelacement d’histoires de migrations-de déplacements-d’habitations, la pièce va déployer la chorégraphie d’une variation d’échelles. Les mots et mouvements posent la question de la bonne distance à avoir.
Du plus proche au plus lointain, La grande échelle procède à une exploration de nos humanités.

Pièce sur le déplacement, le territoire, c’est quoi “habiter quelque part”. Elle questionne la relation à l’autre quand on prend de la distance.

Des hommes et des femmes évoluent dans un lieu réquisitionné. Des figures particulières vont éclore, au cœur d’enjeux collectifs liés à cet espace : relation avec soi-même, avec les autres – présents ou fantasmés.
Dans un entrelacement d’histoires de migrations-de déplacements-d’habitations, la pièce va déployer la chorégraphie d’une variation d’échelles. Les mots et mouvements questionnent la relation à l’autre quand on retrouve de la distance.
Du plus proche au plus lointain, – la grande échelle procède à une exploration de nos humanités.
Équipe de cinq à six danseurs et comédiens, la pièce traversera le mouvement, la voix / texte, les arts plastiques et la création sonore

Prochaines résidences:

  • 4 au 9 octobre 2020 – Ancien entrepôt Candia – Le Lude
  • 12 au 16 octobre 2020 – Gymnase  – La Chartre-sur-le-Loir
  • 02 au 06 novembre 2020 – La Castélorienne, Montval-sur-Loir
  • 18 au 29 décembre 2020 – Maknassi/Cinéryf  – En collaboration avec la compagnie Al badil – Tunisie > REPORT en 2022
  • 01 au 14 mars 2021 – Lieu en cours et Gymnase La Chartre-sur-le-Loir
  • 26 au 30 avril 2021 – Lieu en cours
  • 26 au 30 mai 2021 – Lieu en cours
  • 31 mai au 06 juin 2021 – Lieu en cours
  • 20 au 29 septembre – lieu en cours

Sorties de résidences:

  • 09 octobre – journée professionnelle – Festival Les Avants Curieux- Nantes
  • 17 octobre – Gymnase – La Chartre-sur-le-Loir -ANNULEE raison: COVID
  • 13 mars 2021 – Gymnase – La Chartre-sur-le-Loir

Conception chorégraphie : Florence Loison
Assistante chorégraphe : Marjorie Kellen
Interprètes : Marie Dissais, Matthias Groos, Marjorie Kellen, Florence Loison, Marie Parent

Scénographie : Cyrille Guillochon
Création sonore : Denis Monjanel
Création lumière et régie : Clémentine Pradier

Régie son : Lénaïc Hureau

Photographie, vidéo : CSZ Photographie, Lalunela postproduction
Production : Zutano BaZar

Co-production : CCN de Nantes, CNAREP La Paperie, Théâtre Francis Vasse, Les Quinconces-l’Espal, Scène Nationale du Mans

Soutiens, accueils en résidence ou pré-achats : Association Al Badil (Tunisie), Communautés de communes Loir-Lucé-Bercé et Sud Sarthe, Communes de Montval-sur-Loir / La Castélorienne, Le Lude, les Archives Départementales de Loire-Atlantique, le CCN de Nantes et le Théâtre Graslin / Angers Nantes Opéra

Aide à la création : Région des Pays de la Loire 

Les résidences de création dans la Vallée du Loir sont réalisées dans le cadre de conventions Territoires En Création du CNAREP La Paperie (Angers) avec les Communautés de communes Sud Sarthe, Loir-Lucé-Bercé, les communes du Lude et Montval-sur-Loir.

Zutano BaZar, artiste-complice 2020-2022, est accompagné dans ce projet par La Paperie, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace public

L’ accompagnement de La Paperie en tant qu’artiste associé se fait sur un temps long. La Paperie coproduit et accueil en résidence Zutano Bazar. L’accompagnement peut être complété par la mise à disposition de matériel, des échanges de compétences,, ainsi que des sollicitations régulières qui pourront prendre la forme de commande, de diffusion, de formation, de projet d’éducation artistique et culturelle, de projet de territoire.