FlorenceLoison

FLORENCE LOISON

Née le 29 mai 1979
Chorégraphe, artiste pluridisciplinaire, directrice de Zutano BaZar

Formée aux danses d’Afrique à partir de 1997 en France et en Afrique, elle poursuit sa formation de danse classique, en « anatomie pour le mouvement » puis en danse contemporaine avec des artistes français et étrangers (Elizabeth Dalman, Nora Chipaumire, Carole Paimpol, Marie Lenfant, Seydou Boro, Vincent Mantsoé, Jean-Antoine Bigot, David Zambrano…).

En 2007, elle interprète son premier solo chorégraphique dans Bombilla – triptyque électrique, chorégraphié par Thierry Mabon (RLD Cie).
En 2008, elle interprète le solo PODM (Petit Objet Dansé Mobile), chorégraphié par Marie Lenfant (Cie Marie Lenfant).

Elle travaille régulièrement avec la compagnie de théâtre NBA Spectacles (Le Mans) auprès de comédiens amateurs (Atelier de Théâtre de l’Université du Maine – ATUM) mais aussi sur le processus de création accessibles aux publics. En 2012/2013, elle participe à Capitale(s), commande créative avec la population sur la mémoire de l’imprimerie de la ville de Mayenne (53).

En 2013, elle accepte l’invitation du beatboxer EZRA pour l’accompagner sur sa nouvelle création numérique intitulée Bionic Orchestra 2.0 (Cie Organic Orchestra) en tant que chorégraphe.

Co-fondatrice en 2005 de Zutano BaZar – Plateforme pluridisciplinaire autour du geste (*), elle écrit et interprète une première pièce entre 2008 et 2010, VOYAGES, avec le regard extérieur de Nora Chipaumire (Zimbabwe/NYC). En 2010, cette pièce est soutenue par l’Institut Français/Régions Pays de la Loire et la Spedidam pour une diffusion au Burkina Faso, au Sénégal et en République Démocratique du Congo.

La même année, elle co-chorégraphie un quatuor intitulé Il n’est jamais trop tard en RD Congo. La pièce est programmée au CCF de Kinshasa, au festival Dance Transmission à Kampala et à la biennale de la Danse Kaay Fecc à Dakar en 2011.

Entre 2011 et 2014, elle créée un laboratoire permanent de recherche pluridisciplinaire {SIR-KU-LÉ}, qui produit des écritures momentanées in-situ.
Soutenu par La Fonderie (Le Mans), la Fabrique-Chantenay (Nantes), RAMDAM (Ste Foy-lès-Lyon) et programmé dans le cadre du festival Autre Regard de l’Espal en septembre 2013, le laboratoire est accueilli en résidence d’un an en 2014 en Pays Vallée du Loir (Sarthe) avec l’accompagnement de la DRAC Pays de la Loire.

Depuis 2015, elle tient le chant dans un groupe de pop-rock glamour intitulé Pin-Up Suicide qui enregistre son premier EP au studio Old School Palace (72) fin 2016.

En 2016, elle créée un nouvel opus chorégraphique et musical tinté de nouvelles technologies : Puisque je suis courbe
Solo à trois corps, elle invite Marjorie Kellen pour l’interprétation, le jeune designer Antoine Berr et le créateur sonore Denis Monjanel. Elle sollicite Pierre Sarzacq (Cie NBA Spectacles) pour le regard extérieur et la dramaturgie.
Aidée à la création par la Région Pays de la Loire et la Spedidam, elle est co-produite par la scène conventionnée danse Les Quinconces – L’espal du Mans.

La même année, elle créée Deep Z Tribute, solo pour une danseuse et une platine vinyle où elle rend hommage au groupe Led Zepplin, groupe fondateur de son imaginaire adolescent.

La ville de Château-du-Loir, commune nouvelle de Montval-sur-Loir lui propose de devenir « artiste associée » pour trois saisons (2016-2019) à La Castélorienne, permettant de créer un « Plateau Danse » pour la commune. Soutenue au fonctionnement, à la co-production, à la diffusion de ses pièces et travail sur le territoire, elle a également accès aux espaces de travail (studio et plateau) de la ville.

En parallèle de son travail de création, elle initie avec Zutano BaZar des évènements autour du geste, en lien avec des territoires et des publics variés (Lignes Africaines- de 2004 à 2009, Entre les Lignes – 2010, Temps Fort Danse & Musique Amateur – 2012/2014/2015/2016, Passing Through Bazar – 2013/2015). Elle mène également un travail de transmission et intervient auprès de publics en situation de handicap ou d’exclusion, notamment avec l’association Actes.

Elle s’engage activement dans la question des réseaux et la multiplicité de leurs formes. Elle participe à des opportunités de rencontres : création du lieu de résidence Les SUBSistances (Le Mans) qui adhère au réseau ARTFactories en 2010 puis membre depuis 2012 du D.O.G. (Danse Grand Ouest) qui rassemble six équipes/lieux danse du Grand Ouest.
Depuis 2009, elle est membre de la Conférence Régionale Consultative de la Culture en région Pays de la Loire, en tant que co-représentante des compagnies de danse

(*) Zutano BaZar est soutenu au fonctionnement par le Conseil Régional des Pays de la Loire, le Conseil Départemental de la Sarthe, la ville du Mans et la commune nouvelle de Montval-sur-Loir.