Télécharger le dossier

# 25/11/2015
Grand Atelier – EVE (Université du Maine) dans le cadre des 10 ans de la compagnie

COMME DES COUTEAUX QUE L’ON VIENT DE REPASSER

Une création de Laureline Richard – Création 2014

« Des fois l’image de la folie agit comme un ressort qui précipiterait la situation sur des pentes dramatiques.
Une sensation, un détail, un geste devient crucial, réorganise tous les flux de tension. Peut-être que c’est un reste de L’Angoisse du héron de G. Soucy, où un malade, l’Acteur, défie, en silence et de l’autre côté d’une grande pièce d’hôpital, un autre fou qui fait nerveusement les cent pas. Pour l’Acteur se joue un moment d’une importance extrême, il est contre le mur, tendu dans une position de chute suspendue, et le monde se resserre tout entier dans cette posture-là.
Dans la danse apparaissent des éclats de cette « angoisse corrosive, absolue de devoir se maintenir dans une posture impossible, sous peine de provoquer un cataclysme qui fera voler le monde en éclats. »

Durée : 1h

Chorégraphie et interprétation : Laureline Richard